Espace clients:
 
Mot de passe oublié?

¼òÀú >Eugène BOUDIN > voir ses oeuvres
 
Eugène BOUDIN
Eugène BOUDIN
Eugène BOUDIN
(1824-1898)
Peintre français, précurseur de l'impressionnisme

Boudin, Eugène

Eugène Boudin, fils d'un marin de Honfleur (où il est né), exerce d'abord le métier de papetier-encadreur avant de découvrir, sous l'influence de Millet et de Thomas Couture, sa vocation de peintre et de s'y consacrer.
En 1848, un voyage en Belgique et en Hollande lui fait découvrir les peintres flamands et hollandais du XVIIe siècle. En 1849, il s'installe à Paris pour étudier la peinture sous la direction d'Eugène Isabey. Au Louvre, il admire Watteau et les peintres italiens. Lorsque, en 1859, il expose pour la première fois, il est remarqué pour ses atmosphères claires et lumineuses alors inhabituelles. En 1858, il se lie d'amitié avec Courbet et Monet.


Baudelaire remarque, au Salon de 1859, ses études au pastel faites sur le motif.

Avec Monet, sur lequel il a exercé une influence importante, il est en effet un des premiers peintres à travailler en plein air plutôt qu'en atelier. Ce sont « les états de l'atmosphère selon le lieu, l'heure et le vent » qui l'intéressent. En 1861, il rencontre Corot, à qui il doit le surnom de « roi des ciels » et dont les tons clairs et éteints, les valeurs nuancées d'ocre et de gris lui ouvrent la voie, dès 1862, des paysages d'atmosphère et des scènes de l'époque moderne. En 1870, il montre de l'intérêt pour des sujets nouveaux, la lumière, les ciels immenses et mouvants, l'atmosphère sans cesse renouvelée de la Manche. La Bretagne, dont il admire le folklore, la luminosité et la poésie des paysages, les ports et les côtes, révèle un impressionniste en puissance. Il se concentre sur les marines, les ports et les stations balnéaires, où il peut étudier les jeux de lumière qui décomposent et absorbent les formes.

La facture rapide qui s'impose à lui comme le seul moyen de capter cette mouvance et qui donne au tableau cet aspect d'esquisse annonce l'impressionnisme. En 1874, il participe à la première exposition des impressionnistes. Bien qu'il soit resté réticent à leur pratique de la division du ton et de l'ombre colorée, il est cependant reconnu par eux comme un précurseur. Leur admiration n'est pas étrangère au succès de l'exposition qui lui est consacrée chez Durand-Ruel en 1883.

© 1997 Encyclopædia Universalis France S.A.
Tous droits de propriété intellectuelle
et industrielle réservés.
 
NEWSLETTER
Inscrivez vous et recevez notre actualité
Revendeurs
Créez votre boutique, une franchise Musée Imaginaire
>>En savoir plus
NOTRE GROUPE FRANCE LUXURY
portail du luxe
CLUB BOOKING
votre centrale de réservation
MY KIOSQUE
presse à prix réduit
FRANCE PLUS
5000 sites de villes
CITY- MAG
20 000 sites de villes
180 pays